ART PRIMITIF
ARTS PRIMITIFS / GENERALITES (55 )
AFRIQUE...
Afrique / Généralités (191 )
Bénin (Dahomey) (3 )
Burkina Faso (14 )
Cameroun (1 )
Côte d'Ivoire (23 )
Congo (Brazzaville/Zaïre) (56 )
Gabon (7 )
Ghana (4 )
Madagascar (2 )
Mali (21 )
Niger (1 )
Nigéria (18 )
Sierra Léone (1 )
Togo (1 )
Autres pays d'Afrique... (5 )
OCEANIE (59 )
ASIE...
Indonésie (5 )
Autres pays d'Asie... (4 )
AMERIQUES...
Amérique du nord (2 )
Amérique centrale (1 )
CATALOGUES DE VENTE...
Ventes françaises (5 )
Sotheby's (3 )
PUBLICATIONS / REVUES (6 )
 
 

 
 
Afrique / Généralités
 
 

ATMORE A. / STACEY G. / FORMAN W.

SCHWARZE KÖNIGREICHE

Das Kulturerbe Westafrikas

Luzern und Herrsching 1988
Relié
128 p.
Prix:  15,00 €
 

Royaumes noirs : l’Héritage culturel de l’Afrique de l’ouest.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [10/476]
Auteur(s)
:

Titre  :

SCHWARZE KÖNIGREICHE

Das Kulturerbe Westafrikas

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Atlantis Verlag, Atlantis - Alte Kulturen, Luzern und Herrsching,  1988
Relié avec reliure d'éditeur noir , sous jaquette illustrée en couleur très bon état , , in-4, 23.5 x 30.5 cm
ISBN 3-7611-0715-3
Contenu
: Contenu : 128 p., biblio.
très nombreuses illustrations et photos coul.,
Informations
 complémentaires
: texte en allemand
Poids 
: Poids : 1010 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état
Prix 
: 15,00 €
 

Royaumes noirs : l’Héritage culturel de l’Afrique de l’ouest.

 
 

 

BAMERT A.

AFRICANA

l’Art tribal de la forêt vierge et de la savane

Olten (Suisse) 1980
Relié
331 p. , 210 photos coul. , 47 cartes de localisation ethnique cartes
Prix:  59,00 €
 

Cet ouvrage n’est pas un ouvrage de plus sur les arts de l’Afrique Noire : l’ensemble des œuvres qu’il nous livre est totalement inédit, car elles appartiennent à des collectionneurs privés suisses et leur existence même était inconnue. Il s’agit en outre d’oeuvres de qualité très exceptionnelle et remarquablement photographiées. Classées par ethnies, les planches sont commentées par l’auteur et accompagnées de notes ethnographiques. Préface de Jean LAUDE, auteur de nombreux ouvrages et articles sur les arts de l’Afrique subsaharienne et d’une thèse décisive sur l’apport des cultures africaines à l’art contemporain, analyse dans sa préface l’apport de cet ouvrage à la connaissance du monde africain, et, plus généralement, l’importance de ce type de documentation pour la recherche aujourd’hui. Plus d’une centaine d’ethnies sont représentées dans cet album à travers des objets détenus uniquement dans des collections privées.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [10/89]
Auteur(s)
:

Titre  :

AFRICANA

l’Art tribal de la forêt vierge et de la savane

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Editions Herscher, Olten (Suisse),  1980
Relié avec reliure d'éditeur toilée bordeau , sous jaquette illustrée en couleur très bon état Très bon état , sous emboitage carton, in-4, 26 x 32.5 cm
ISBN 2.7335-0003-1
Contenu
: Contenu : 331 p., 210 photos coul., 47 cartes de localisation ethnique cartes, biblio.
Informations
 complémentaires
: Ouvrage épuisé.
Poids 
: Poids : 3010 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état.
Prix 
: 59,00 €
 

Cet ouvrage n’est pas un ouvrage de plus sur les arts de l’Afrique Noire : l’ensemble des œuvres qu’il nous livre est totalement inédit, car elles appartiennent à des collectionneurs privés suisses et leur existence même était inconnue. Il s’agit en outre d’oeuvres de qualité très exceptionnelle et remarquablement photographiées. Classées par ethnies, les planches sont commentées par l’auteur et accompagnées de notes ethnographiques. Préface de Jean LAUDE, auteur de nombreux ouvrages et articles sur les arts de l’Afrique subsaharienne et d’une thèse décisive sur l’apport des cultures africaines à l’art contemporain, analyse dans sa préface l’apport de cet ouvrage à la connaissance du monde africain, et, plus généralement, l’importance de ce type de documentation pour la recherche aujourd’hui. Plus d’une centaine d’ethnies sont représentées dans cet album à travers des objets détenus uniquement dans des collections privées.

 
 

 

BARGNA L. / COULIBALY M. / EPELBOIN A.

TRAVERSEE DES MONDES. ART MEDECINE EN AFRIQUE.

cat.expo, Fondation Claude Verdan, Lausanne : 04.05 - 16.09.2001
Lausanne 2001, parution limitée
Broché
180 p. , 213 photos n/b
Prix:  37,00 €
 

"Traversée des Mondes. ArtMédecine en Afrique" mêle approche esthétique et éclairage ethnographique sur les pratiques thérapeutiques en Afrique. Michel Leiris ouvre la réflexion sur les conceptions esthétiques africaines au regard de la culture occidentale. Ivan Bargna aborde ce même genre de questions par une autre voie, plus contemporaine et indique les lignes forces de la cosmogonie africaine. Andras Zempléni s’attache à décrire les usages sociaux de la maladie en Afrique et que rien n’est immobile et immuable. Françoise Grange démontre au travers des arts de guérir une médecine plurielle en Afrique. Marc Coulibaly décrit en suivant la "voie des masques" au Burkina Faso leur rôle et leur fonction dans les rites de guérison et de purification des lieux et du corps et montre que le masque joue un rôle-clé dans la thérapie des personnes et dans la gestion de leur société. Alain Epelboin étudie les objets guérisseurs découverts et recueillis par l’ethnomédecin dans les décharges à ordures du Sénégal. Malam Zoubeirou peintre et marbout de Maradi (Niger) incarne le devin-guérisseur et l’artiste.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [10/140]
Auteur(s)
:

Titre  :

TRAVERSEE DES MONDES. ART MEDECINE EN AFRIQUE.

Type d'ouvrage 
:Catalogue d'exposition
Fondation Claude Verdan, Lausanne : 04.05 - 16.09.2001
Editeur  : Fondation C. Verdan, Lausanne,  2001
Broché , , 22 x 22 cm
Contenu
: Contenu : 180 p., 213 photos n/b
Informations
 complémentaires
: parution limitée
Tirage à 1000 ex. Ouvrage épuisé : Rare et recherché.
Poids 
: Poids : 760 g
Etat de l'ouvrage 
: Bon état
Prix 
: 37,00 €
 

"Traversée des Mondes. ArtMédecine en Afrique" mêle approche esthétique et éclairage ethnographique sur les pratiques thérapeutiques en Afrique. Michel Leiris ouvre la réflexion sur les conceptions esthétiques africaines au regard de la culture occidentale. Ivan Bargna aborde ce même genre de questions par une autre voie, plus contemporaine et indique les lignes forces de la cosmogonie africaine. Andras Zempléni s’attache à décrire les usages sociaux de la maladie en Afrique et que rien n’est immobile et immuable. Françoise Grange démontre au travers des arts de guérir une médecine plurielle en Afrique. Marc Coulibaly décrit en suivant la "voie des masques" au Burkina Faso leur rôle et leur fonction dans les rites de guérison et de purification des lieux et du corps et montre que le masque joue un rôle-clé dans la thérapie des personnes et dans la gestion de leur société. Alain Epelboin étudie les objets guérisseurs découverts et recueillis par l’ethnomédecin dans les décharges à ordures du Sénégal. Malam Zoubeirou peintre et marbout de Maradi (Niger) incarne le devin-guérisseur et l’artiste.

 
 

 

BARGNA I.

L’ART DE L’AFRIQUE

Paris 2010
Broché
256 p.
Prix:  14,00 €
 

L’art de l’Afrique subsaharienne a une longue histoire, mais il nous est difficile de la reconstruire avec précision : de nombreuses créations, en bois ou en terre, n’ont en effet laissé aucune trace et les fouilles archéologiques, qui pourraient enrichir nos connaissances, demeurent une rareté. Néanmoins, les oeuvres qui nous sont parvenues sont très nombreuses. Statues de figures d’ancêtres ou de divinités, masques de cérémonie, objets du quotidien, bijoux,mobilier et tissus sont représentés dans cet ouvrage témoignant d’une grande variété de traditions. Datant principalement des cent cinquante dernières années, elles témoignent d’une grande variété de traditions artistiques pouvant être rapportées à de grandes aires historico-géographiques et à différents groupes ethniques ou tribaux. Sont ainsi successivement traités les arts de la côte et de la savane occidentales (actuels Liberia, Guinée, Sierra Leone et Côte-d’Ivoire, peuples Bambara, Mossi, Gourma, Bobo, Dogon, Senoufo), de la Côte-de-l’Or et de la zone nigériane (Yoruba et Ibo), du Grassland et du Gabon, de la zone congolaise, l’art akan (ethnies Ashanti, Fanti, Baoulé, Abron et Anyi, entre Ghana et Côte-d’Ivoire), avant de finir avec l’art de l’Afrique orientale et méridionale. Des légendes développées permettent de comprendre le sens des objets les plus importants. Une chronologie, un précis des styles évoqués et un encadré sur les liens entre art et religion complètent ce panorama.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [10/691]
Auteur(s)
:

Titre  :

L’ART DE L’AFRIQUE

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Edition Place des Victoires, Collection, Paris,  2010
Broché , , in-4, 19.5 x 24 cm
ISBN 978-2-8099-0123-8
Contenu
: Contenu : 256 p.
très nombreuses illustrations et photos coul., chronologie, répertoire des styles + carte des populations africaines.
Poids 
: Poids : 1010 g
Etat de l'ouvrage 
: Etat neuf
Prix 
: 14,00 €
 

L’art de l’Afrique subsaharienne a une longue histoire, mais il nous est difficile de la reconstruire avec précision : de nombreuses créations, en bois ou en terre, n’ont en effet laissé aucune trace et les fouilles archéologiques, qui pourraient enrichir nos connaissances, demeurent une rareté. Néanmoins, les oeuvres qui nous sont parvenues sont très nombreuses. Statues de figures d’ancêtres ou de divinités, masques de cérémonie, objets du quotidien, bijoux,mobilier et tissus sont représentés dans cet ouvrage témoignant d’une grande variété de traditions. Datant principalement des cent cinquante dernières années, elles témoignent d’une grande variété de traditions artistiques pouvant être rapportées à de grandes aires historico-géographiques et à différents groupes ethniques ou tribaux. Sont ainsi successivement traités les arts de la côte et de la savane occidentales (actuels Liberia, Guinée, Sierra Leone et Côte-d’Ivoire, peuples Bambara, Mossi, Gourma, Bobo, Dogon, Senoufo), de la Côte-de-l’Or et de la zone nigériane (Yoruba et Ibo), du Grassland et du Gabon, de la zone congolaise, l’art akan (ethnies Ashanti, Fanti, Baoulé, Abron et Anyi, entre Ghana et Côte-d’Ivoire), avant de finir avec l’art de l’Afrique orientale et méridionale. Des légendes développées permettent de comprendre le sens des objets les plus importants. Une chronologie, un précis des styles évoqués et un encadré sur les liens entre art et religion complètent ce panorama.

 
 

 

BARGNA I. / G.

L’AFRICADELLE MERAVIGLIE / THE WONDERS OF AFRICA

Arti africane nelle collezioni italiane / African Arts in Italian Collections

cat.expo, Castello D'Albertis Museo delle Culture del Mondo, Palazzo ducale, Genova : 31 December 2010 - 5 June 2011)
Milano 2010
Broché
204 p. , 330 ill. coul.
Prix:  45,00 €
 

Un catalogue unique qui offre aux lecteurs des œuvres d’art africaines traditionnelles provenant de collections privées italiennes, pour la plupart jamais publiées auparavant, avec des essais de spécialistes de premier plan dans le domaine. Des masques, des figures d’autel, des fétiches, des poteaux funéraires et des objets rituels à usage quotidien fournissent ainsi une occasion unique pour découvrir un legs artistique peu compris , à partir de l’expérience de ceux qui ont habilement réunis ces collections étonnantes : Oeuvres d’une grande beauté esthétique, capables de mener au cœur de l’Afrique subsaharienne les cultures africaines, leurs coutumes et leurs modes de vie, du Mali au Congo et de Côte-d’Ivoire au Cameroun. Une occasion de découvrir un patrimoine méconnu qui dans notre pays - dont la mémoire coloniale concerne différentes régions islamiques et chrétiennes, loin des cultures typiques de l’Afrique noire - semble être lié à des choix individuels et des goûts de collectionneurs rares mais passionnés.

Les arts africains des collections italiennes dans leur volume conséquent aux côtés de l’analyse de certains aspects d’un grand intérêt anthropologique liés à ces objets, renvoient à l’expérience de nos compatriotes - les voyageurs, savants et historiens d’art - qui ont été en mesure de réunir ensemble ces collections extraordinaires.

Comment devrions-nous aborder les œuvres d’art d’Afrique ? D’où viennent-elles, quel rôle direct ont-elles jouées et comment sont-elles arrivés jusqu’à nous ? Que voyons-nous quand nous les regardons ?

L’Afrique a toujours été pour nous une source d’émerveillement, et, plus récemment d’avoir ainsi des oeuvres d’arts africaines pour nous tenter de partir en voyage, que ce soit réel ou imaginaire. Afin de rétablir ou tout simplement d’évoquer l’esthétique, l’expérience sensorielle et symbolique des Africains qui ont façonnés et utilisés ces œuvres d’art, nous devons cependant regarder en face le fait, si banal et si évident, qu’elles sont devenues invisibles et que ces objets ont souvent été trouvés à l’Ouest et non pas dans toute l’Afrique. C’est la première chose qui devrait vraiment nous étonner.

Notre point de départ ne doit pas être dans les villages africains, par conséquent, mais dans les maisons des collectionneurs propres, les lieux où de nombreuses œuvres d’art africain résident aujourd’hui. Nous allons essayer de comprendre comment la culture et le monde dans lequel nous vivons orientent notre regard et nous permettent de voir certaines choses et pas d’autres : une certaine idée de l’Afrique.

Cet ouvrage à l’abondante collection photographique recueille de nombreux essais historiques et artistiques ainsi qu’une bibliographie.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [10/704]
Auteur(s)
:

Titre  :

L’AFRICADELLE MERAVIGLIE / THE WONDERS OF AFRICA

Arti africane nelle collezioni italiane / African Arts in Italian Collections

Type d'ouvrage 
:Catalogue d'exposition
Castello D’Albertis Museo delle Culture del Mondo, Palazzo ducale, Genova : 31 December 2010 - 5 June 2011)
Editeur  : Silvana Editoriale Spa, Milano,  2010
Broché , , in-4, 23 x 28 cm
ISBN 9 788836 619498
Contenu
: Contenu : 204 p., 330 ill. coul., biblio.
Informations
 complémentaires
: Texte bilingue en italien et anglais
Poids 
: Poids : 1220 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état
Prix 
: 45,00 €
 

Un catalogue unique qui offre aux lecteurs des œuvres d’art africaines traditionnelles provenant de collections privées italiennes, pour la plupart jamais publiées auparavant, avec des essais de spécialistes de premier plan dans le domaine. Des masques, des figures d’autel, des fétiches, des poteaux funéraires et des objets rituels à usage quotidien fournissent ainsi une occasion unique pour découvrir un legs artistique peu compris , à partir de l’expérience de ceux qui ont habilement réunis ces collections étonnantes : Oeuvres d’une grande beauté esthétique, capables de mener au cœur de l’Afrique subsaharienne les cultures africaines, leurs coutumes et leurs modes de vie, du Mali au Congo et de Côte-d’Ivoire au Cameroun. Une occasion de découvrir un patrimoine méconnu qui dans notre pays - dont la mémoire coloniale concerne différentes régions islamiques et chrétiennes, loin des cultures typiques de l’Afrique noire - semble être lié à des choix individuels et des goûts de collectionneurs rares mais passionnés.

Les arts africains des collections italiennes dans leur volume conséquent aux côtés de l’analyse de certains aspects d’un grand intérêt anthropologique liés à ces objets, renvoient à l’expérience de nos compatriotes - les voyageurs, savants et historiens d’art - qui ont été en mesure de réunir ensemble ces collections extraordinaires.

Comment devrions-nous aborder les œuvres d’art d’Afrique ? D’où viennent-elles, quel rôle direct ont-elles jouées et comment sont-elles arrivés jusqu’à nous ? Que voyons-nous quand nous les regardons ?

L’Afrique a toujours été pour nous une source d’émerveillement, et, plus récemment d’avoir ainsi des oeuvres d’arts africaines pour nous tenter de partir en voyage, que ce soit réel ou imaginaire. Afin de rétablir ou tout simplement d’évoquer l’esthétique, l’expérience sensorielle et symbolique des Africains qui ont façonnés et utilisés ces œuvres d’art, nous devons cependant regarder en face le fait, si banal et si évident, qu’elles sont devenues invisibles et que ces objets ont souvent été trouvés à l’Ouest et non pas dans toute l’Afrique. C’est la première chose qui devrait vraiment nous étonner.

Notre point de départ ne doit pas être dans les villages africains, par conséquent, mais dans les maisons des collectionneurs propres, les lieux où de nombreuses œuvres d’art africain résident aujourd’hui. Nous allons essayer de comprendre comment la culture et le monde dans lequel nous vivons orientent notre regard et nous permettent de voir certaines choses et pas d’autres : une certaine idée de l’Afrique.

Cet ouvrage à l’abondante collection photographique recueille de nombreux essais historiques et artistiques ainsi qu’une bibliographie.

 
 

 

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...