ART PRIMITIF
ARTS PRIMITIFS / GENERALITES (43 )
AFRIQUE...
Afrique / Généralités (202 )
BĂ©nin (Dahomey) (3 )
Burkina Faso (18 )
Cameroun (4 )
CĂ´te d'Ivoire (22 )
Congo (Brazzaville/ZaĂŻre) (63 )
Gabon (7 )
Ghana (5 )
Madagascar (3 )
Mali (18 )
Niger (1 )
Nigéria (15 )
Sierra LĂ©one (1 )
Autres pays d'Afrique... (3 )
OCEANIE (59 )
ASIE...
Indonésie (5 )
Autres pays d'Asie... (6 )
AMERIQUES...
Amérique du nord (2 )
Amérique centrale (1 )
Art pré-colombien (1 )
CATALOGUES DE VENTE...
Ventes françaises (4 )
Sotheby's (3 )
PUBLICATIONS / REVUES (5 )
 
 

 
 
Congo (Brazzaville/ZaĂŻre)
 
 

KOCHNITZKY L.

SHRINES OF WONDERS

A Survey of Ethnological and Folk Art Museums in Central Africa

New York 1952
Broché
60 p., 15 ill. n/b , 20 photos n/b , 1 gravures , 1 cartes
Prix:  27,00 €
 

Sanctuaires de merveilles : Une enquĂŞte sur les musĂ©es d’art d’ethnologie et populaire en Afrique centrale.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [13/762]
Auteur(s)
:

Titre  :

SHRINES OF WONDERS

A Survey of Ethnological and Folk Art Museums in Central Africa

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Clark & Fritts, New York,  1952
Broché , , in-8, 15.5 x 23 cm
Contenu
: Contenu : 60 p., 15 ill. n/b, 20 photos n/b, 1 gravures, 1 cartes
Informations
 complémentaires
: Ouvrage épuisé et rare
Poids 
: Poids : 260 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état compte tenu de sa date de parution
Prix 
: 27,00 €
 

Sanctuaires de merveilles : Une enquĂŞte sur les musĂ©es d’art d’ethnologie et populaire en Afrique centrale.

 
 

 

LARANJEIRA RODRIGUES DE AREIRA M. / KAEHR R.

MASQUES D’ANGOLA

N° 7 Collections d’Angola 2 : les masques

Neuchâtel 2009, parution limitée
Broché
238 p., 5 ill. n/b , 79 ill. coul. , 11 photos n/b , 11 dessins , 1 cartes
Prix:  50,00 €
 

Depuis 80 ans, le MEN abrite des collections recueillies lors des deux premières Missions scientifiques suisses en Angola, dont 55 masques qui comprennent presque tous les types existants chez les Cokwe, Ngangela et Nyemba. Parmi ceux-ci figure une majoritĂ© d’Ă©phĂ©mères et fragiles constructions qui non seulement n’ont pas Ă©tĂ© dĂ©truites au terme des rituels, comme c’est souvent le cas, mais ont rĂ©sistĂ© aux alĂ©as d’un transport pĂ©rilleux et survĂ©cu Ă  la malice des temps. Ocre rouge et kaolin soutachĂ©s de tissu et de bandelettes de papier contrastent encore franchement sur le noir de la rĂ©sine couvrant un tissu d’Ă©corce que tend un bâti de branchages. Non contents de dĂ©crire les pièces une Ă  une, illustrĂ©es de photographies, dans des notices rassemblant toute la documentation possible, les auteurs se sont encore efforcĂ©s de retrouver et rĂ©unir dans un mĂŞme corpus tous les spĂ©cimens de l’ensemble dispersĂ©s au cours du temps, permettant ainsi de juger de la diversitĂ© tant des rĂ©alisations traditionnelles des annĂ©es 30 que des productions dĂ©jĂ  destinĂ©es Ă  une clientèle touristique. Si la collecte n’a pas enrichi Lisbonne, des spĂ©cimens en provenance des deux missions se trouvent dispersĂ©s Ă  Bâle, Ă  Genève, Ă  Zurich, Ă  Berne et jusqu’Ă  Rotterdam. L’important texte qui prĂ©cède le catalogue commence par Ă©voquer les deux MSSA, analysant en particulier d’un oeil critique le rĂ©cit de la deuxième mission, "Pays et peuples". La difficile question n’est pas Ă©ludĂ©e du patrimoine africain expatriĂ© sous l’Ă©tiquette d’oeuvres d’art alimentant un marchĂ© spĂ©culatif et de la position souvent ambiguĂ« des pays d’origine confrontĂ©s Ă  des prioritĂ©s Ă©conomiques inĂ©luctables, tiraillĂ©s aussi entre le besoin Ă  la fois de ne pas perdre leurs racines et la crainte de manquer la modernitĂ©. A l’exception de pièces rĂ©servĂ©es Ă  des divertissements, les masques interviennent essentiellement dans le cadre le l’initiation, ces longues Ă©preuves qui font accĂ©der tant les garçons que le filles au statut de membre Ă  part entière de leur communautĂ©. Une analyse est ainsi faite de leur rĂ´les hautement symboliques avant que ne soit dĂ©taillĂ©e une typologie des 18 formes reprĂ©sentĂ©es dans les collections du MEN. Après un premier volume intitulĂ© "Les signes du pouvoir" paru en 1992 dans la sĂ©rie "Collections du MEN", cette nouvelle publication vient ainsi rĂ©vĂ©ler, tant pour les spĂ©cialistes que pour le public en gĂ©nĂ©ral, les ressources encore trop peu connues de l’institution neuchâteloise. Sommaire : Les missions scientifiques en Angola. De vieilles collections et une Afrique nouvelle. Voyage aux prĂ©mices de la vie : les rituels d’initiation chez les Cokwe et les Ngangela. Masques d’initiation. Les masques angolais du MEN. Catalogue (Fiches descriptives, Masques dans d’autres institutions).

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [13/454]
Auteur(s)
:

Titre  :

MASQUES D’ANGOLA

N° 7 Collections d’Angola 2 : les masques

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : MusĂ©e d’ethnographie, Collections du MEN, Neuchâtel,  2009
Broché , , in-8, 17 x 24 cm
ISBN 978-2-88078-036-4
Contenu
: Contenu : 238 p., 5 ill. n/b, 79 ill. coul., 11 photos n/b, 11 dessins, 1 cartes, biblio.
annexes : index, essai, note, glossaire, liste des expositions,
Informations
 complémentaires
: parution limitée, Tirage limitĂ© Ă  1000 ex.
Résumé en portugais et anglais.
Poids 
: Poids : 590 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état comme neuf
Prix 
: 50,00 €
 

Depuis 80 ans, le MEN abrite des collections recueillies lors des deux premières Missions scientifiques suisses en Angola, dont 55 masques qui comprennent presque tous les types existants chez les Cokwe, Ngangela et Nyemba. Parmi ceux-ci figure une majoritĂ© d’Ă©phĂ©mères et fragiles constructions qui non seulement n’ont pas Ă©tĂ© dĂ©truites au terme des rituels, comme c’est souvent le cas, mais ont rĂ©sistĂ© aux alĂ©as d’un transport pĂ©rilleux et survĂ©cu Ă  la malice des temps. Ocre rouge et kaolin soutachĂ©s de tissu et de bandelettes de papier contrastent encore franchement sur le noir de la rĂ©sine couvrant un tissu d’Ă©corce que tend un bâti de branchages. Non contents de dĂ©crire les pièces une Ă  une, illustrĂ©es de photographies, dans des notices rassemblant toute la documentation possible, les auteurs se sont encore efforcĂ©s de retrouver et rĂ©unir dans un mĂŞme corpus tous les spĂ©cimens de l’ensemble dispersĂ©s au cours du temps, permettant ainsi de juger de la diversitĂ© tant des rĂ©alisations traditionnelles des annĂ©es 30 que des productions dĂ©jĂ  destinĂ©es Ă  une clientèle touristique. Si la collecte n’a pas enrichi Lisbonne, des spĂ©cimens en provenance des deux missions se trouvent dispersĂ©s Ă  Bâle, Ă  Genève, Ă  Zurich, Ă  Berne et jusqu’Ă  Rotterdam. L’important texte qui prĂ©cède le catalogue commence par Ă©voquer les deux MSSA, analysant en particulier d’un oeil critique le rĂ©cit de la deuxième mission, "Pays et peuples". La difficile question n’est pas Ă©ludĂ©e du patrimoine africain expatriĂ© sous l’Ă©tiquette d’oeuvres d’art alimentant un marchĂ© spĂ©culatif et de la position souvent ambiguĂ« des pays d’origine confrontĂ©s Ă  des prioritĂ©s Ă©conomiques inĂ©luctables, tiraillĂ©s aussi entre le besoin Ă  la fois de ne pas perdre leurs racines et la crainte de manquer la modernitĂ©. A l’exception de pièces rĂ©servĂ©es Ă  des divertissements, les masques interviennent essentiellement dans le cadre le l’initiation, ces longues Ă©preuves qui font accĂ©der tant les garçons que le filles au statut de membre Ă  part entière de leur communautĂ©. Une analyse est ainsi faite de leur rĂ´les hautement symboliques avant que ne soit dĂ©taillĂ©e une typologie des 18 formes reprĂ©sentĂ©es dans les collections du MEN. Après un premier volume intitulĂ© "Les signes du pouvoir" paru en 1992 dans la sĂ©rie "Collections du MEN", cette nouvelle publication vient ainsi rĂ©vĂ©ler, tant pour les spĂ©cialistes que pour le public en gĂ©nĂ©ral, les ressources encore trop peu connues de l’institution neuchâteloise. Sommaire : Les missions scientifiques en Angola. De vieilles collections et une Afrique nouvelle. Voyage aux prĂ©mices de la vie : les rituels d’initiation chez les Cokwe et les Ngangela. Masques d’initiation. Les masques angolais du MEN. Catalogue (Fiches descriptives, Masques dans d’autres institutions).

 
 

 

LAURENTY J.-S.

L’ORGANOLOGIE DU ZAĂŹRE

Tome I : Introduction et bibliographie. / Tome II : Les Sanza. Les Xylophones. Les Tambours Ă  fente. / Tome III : Les Membraphones. / Tome IV : Les Cordophones.

Tervuren (Belgique) 1995 (Tome I) - 1995 (Tome II) - 1996 (Tome III) - 1997 (Tome IV)
Broché
Prix:  120,00 €
 

L’auteur de ces lignes a Ă©tĂ© pendant plusieurs dĂ©cennies responsable d’une des plus fabuleuses collections organologiques exotiques du monde. Plus de 8000 instruments originaires de la seule aire culturelle Congo, conservĂ©s au MusĂ©e royal de l’Afrique centrale Ă  Tervuren (Belgique) constituait un cĂ´toyĂ© quotidiennement. C’est le fruit des rĂ©flexions de l’auteur au sujet d’un patrimoine aussi prestigieux qu’il livre aujourd’hui en plusieurs tomes. Le premier de ceux-ci a trait Ă  la bibliothèque indispensable Ă  son Ă©tude ; elle est prĂ©cĂ©dĂ©e d’un court exposĂ© sur le milieu et sur les dĂ©finitions et les buts de l’organologie. Étude exhaustive sur les instruments de musique en usage en Afrique Centrale (Congo-ZaĂŻre).

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [13/554]
Auteur(s)
:

Titre  :

L’ORGANOLOGIE DU ZAĂŹRE

Tome I : Introduction et bibliographie. / Tome II : Les Sanza. Les Xylophones. Les Tambours Ă  fente. / Tome III : Les Membraphones. / Tome IV : Les Cordophones.

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : MusĂ©e Royal de l’Afrique Centrale, Annales Sciences Humaines : Vol. 144 / Tome I - Vol. 147 / Tome II - Vol. 153 / Tome III - Vol. 158 / Tome IV, Tervuren (Belgique),  1995 (Tome I) - 1995 (Tome II) - 1996 (Tome III) - 1997 (Tome IV)
Broché , , in-4, 21 x 29.7 cm
ISBN 2-87398-002-8 (Tome IV)
Contenu
: Contenu : biblio.
Tome I : 140 p., 11 ill. n/b, 13 croquis/dessins n/b, 1 radiographie n/b, 24 cartes, 1 tableau, liste des ill. figurant dans le texte, bibliographie. — Tome II : 164 p., 45 ill. n/b, 121 croquis/dessins n/b, 27 photos n/b, 12 cartes, 1 tableau, liste des ill. figurant dans le texte. — Tome III : 140 p., 26 ill. n/b, 31 croquis/dessins n/b, 27 photos n/b, 7 planches avec 24 reproductions n/b, 5 cartes, 9 tableaux, appendice, liste des ill. figurant dans le texte, bibliographie additionnelle. — Tome IV : 100 p., 31 ill. n/b, 39 croquis/dessins n/b, 17 photos n/b, 15 cartes, liste des ill. figurant dans le texte.
Informations
 complémentaires
: Ouvrage thĂ©matique pour son Ă©tude approfondie dans sa classification sur les instruments de musique en Afrique Centrale : Une rĂ©fĂ©rence concernant l’organologie du ZaĂŻre.
Poids 
: Poids : 2150(+++) g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état
Prix 
: 120,00 €
 

L’auteur de ces lignes a Ă©tĂ© pendant plusieurs dĂ©cennies responsable d’une des plus fabuleuses collections organologiques exotiques du monde. Plus de 8000 instruments originaires de la seule aire culturelle Congo, conservĂ©s au MusĂ©e royal de l’Afrique centrale Ă  Tervuren (Belgique) constituait un cĂ´toyĂ© quotidiennement. C’est le fruit des rĂ©flexions de l’auteur au sujet d’un patrimoine aussi prestigieux qu’il livre aujourd’hui en plusieurs tomes. Le premier de ceux-ci a trait Ă  la bibliothèque indispensable Ă  son Ă©tude ; elle est prĂ©cĂ©dĂ©e d’un court exposĂ© sur le milieu et sur les dĂ©finitions et les buts de l’organologie. Étude exhaustive sur les instruments de musique en usage en Afrique Centrale (Congo-ZaĂŻre).

 
 

 

LEFEBVRE L.

Ă‚MES DE FORMES - FORMES DE LAMES

Armes blanches et boucliers d’Afrique Centrale

cat.expo, Espace culturel "Terre d'Aventure & Voyageurs du Monde", Lille : 2009
Lille 2009, parution limitée
Broché
44 p., 2 ill. n/b , 106 ill. coul. , 5 photos n/b , 7 sĂ©pia photos coul. , 1 cartes
Prix:  75,00 €
 

La sĂ©lection des armes prĂ©sentĂ©es dans cette exposition de la collection Luc Lefebvre rĂ©sulte d’abord d’un soucis esthĂ©tique. Cette collection n’est pas un catalogue exhaustif de tous les types d’armes fabriquĂ©es et utilisĂ©es en Afrique Centrale. L’attrait de l’auteur pour ces objets est avant tout liĂ© Ă  la beautĂ© de leur forme, rattachĂ©e Ă  des valeurs, dĂ©pendant de croyances, mais aussi Ă  des usages, marquant leur appartenance Ă  un groupe ethnique. La mise entre parenthèses du savoir ethnographique pour ne considĂ©rer que la beautĂ© des formes pures et le jeu des matières libèrent un nouveau regard qui engendre l’Ă©motion. Il n’est pas surprenant que l’Art dĂ©fini comme "nègre" au dĂ©but du siècle dernier ait accompagnĂ© les artistes attirĂ©s par un dĂ©sir d’abstraction.

Ce type de collection oblige Ă  se poser des questions et incite Ă  chercher les ethnies d’origine et leurs migrations, leurs localisations gĂ©ographiques, leurs environnements naturels, leurs coutumes, leurs rapports avec les tribus voisines... pour une meilleure comprĂ©hension de la fabrication des armes, de leurs usages et des rites qui y sont attachĂ©s.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [13/841]
Auteur(s)
:

Titre  :

Ă‚MES DE FORMES - FORMES DE LAMES

Armes blanches et boucliers d’Afrique Centrale

Type d'ouvrage 
:Catalogue d'exposition
Espace culturel "Terre d’Aventure & Voyageurs du Monde", Lille : 2009
Editeur  : Lefebvre, Lille,  2009
Broché , , 20.5 x 20.5 cm
Contenu
: Contenu : 44 p., 2 ill. n/b, 106 ill. coul., 5 photos n/b, 7 sĂ©pia photos coul., 1 cartes, biblio.
Informations
 complémentaires
: parution limitée, (L’un des seulement 100 exemplaires !)
Catalogue thématique épuisé devenu rare et recherché des collectionneurs
Poids 
: Poids : 260 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état comme neuf
Prix 
: 75,00 €
 

La sĂ©lection des armes prĂ©sentĂ©es dans cette exposition de la collection Luc Lefebvre rĂ©sulte d’abord d’un soucis esthĂ©tique. Cette collection n’est pas un catalogue exhaustif de tous les types d’armes fabriquĂ©es et utilisĂ©es en Afrique Centrale. L’attrait de l’auteur pour ces objets est avant tout liĂ© Ă  la beautĂ© de leur forme, rattachĂ©e Ă  des valeurs, dĂ©pendant de croyances, mais aussi Ă  des usages, marquant leur appartenance Ă  un groupe ethnique. La mise entre parenthèses du savoir ethnographique pour ne considĂ©rer que la beautĂ© des formes pures et le jeu des matières libèrent un nouveau regard qui engendre l’Ă©motion. Il n’est pas surprenant que l’Art dĂ©fini comme "nègre" au dĂ©but du siècle dernier ait accompagnĂ© les artistes attirĂ©s par un dĂ©sir d’abstraction.

Ce type de collection oblige Ă  se poser des questions et incite Ă  chercher les ethnies d’origine et leurs migrations, leurs localisations gĂ©ographiques, leurs environnements naturels, leurs coutumes, leurs rapports avec les tribus voisines... pour une meilleure comprĂ©hension de la fabrication des armes, de leurs usages et des rites qui y sont attachĂ©s.

 
 

 

LEHUARD R.

LES PHEMBA DU MAYOMBE

Les figures sculptées dites

Arnouville 1977, édition originale, parution limitée
Broché
128 p., 48 ill. n/b , 5 photos n/b , 9 pl. n/b , 46 dessins , 1 cartes
Prix:  375,00 €
 

SupplĂ©ment au tome 17 mars 1976 - Dans cette dernière Ă©tude sur "Les Phemba du Mayombe", l’auteur prĂ©sente en sommaire :
-  (I) La SociĂ©tĂ© Yombe (Introduction gĂ©ographique, clans et lignages et le village) - Rites de passage : La naissance, le nom, l’enfance, initiation, le Khimba, le rite de Tshikumbi, les fiançailles, l’indemnisation matrimoniale, le mariage, la mort, rites funĂ©raires, la tombe, offrandes et sacrifices aux dĂ©funts - L’organisation sociale et politique : Principales unitĂ©s sociales, les chefs, Intronisation d’un chef et les principaux dĂ©tenteurs de charges.
-  (II) Approche ethno-morphologique : Les "mère et enfant" du Mayombe et des rĂ©gions voisines, l’aspect formel, l’attitude de la mère, le corps, la tĂŞte, les tatouages, la coiffure, autres dĂ©tails de la parure, l’enfant, les "mère et enfant" portant une charge, les "mère et enfant" Ă  fonction magique, les sifflets, les cloches en bois, les trompes en ivoire, les tambours de bois, les attributs du pouvoir, les sceptres, les cannes, les chasse-mouches.
-  (III) Nature et fonction des Phemba (Problème d’origine : les auteurs) - Le contexte ethnographique, reprĂ©sentation, croyance : La femme dans la sociĂ©tĂ© Yombe, les mères de jumeaux, le sens du mot "Phemba", le sens du mot "Lemba" - ElĂ©ments de comparaison avec les ethnies voisines : les "mère et enfant" Vili, Les "mère et enfant" BembĂ©, Les "mère et enfant" Sundi, les "mère et enfant" Punu et Lumbo, Les "mère et enfant" TĂ©kĂ©.
-  (IV) Conclusion : Tableau synoptique des diffĂ©rents types de "mère et enfant".

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [13/825]
Auteur(s)
:

Titre  :

LES PHEMBA DU MAYOMBE

Les figures sculptées dites

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Raoul Lehuard, Collection Arts d’Afrique Noire, Arnouville,  1977
Broché , , in-4, 21 x 27 cm
Contenu
: Contenu : 128 p., 48 ill. n/b, 5 photos n/b, 9 pl.n/b, 46 dessins, 1 cartes, biblio.
annexes,
Informations
 complémentaires
: édition originale, parution limitée, Tirage Ă  500 ex.
Ouvrage Ă©puisĂ© et rare, particulièrement recherchĂ© pour son Ă©tude thĂ©matique et bien complète sur "Les Phemba du Mayombe" ce qui en fait Ă  ce jour l’un des meilleures livres sur le sujet.
Poids 
: Poids : 760 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état général, couverture jauni sur les bords compte tenu de la qualité du papier et de son ancienneté.
Prix 
: 375,00 €
 

SupplĂ©ment au tome 17 mars 1976 - Dans cette dernière Ă©tude sur "Les Phemba du Mayombe", l’auteur prĂ©sente en sommaire :
-  (I) La SociĂ©tĂ© Yombe (Introduction gĂ©ographique, clans et lignages et le village) - Rites de passage : La naissance, le nom, l’enfance, initiation, le Khimba, le rite de Tshikumbi, les fiançailles, l’indemnisation matrimoniale, le mariage, la mort, rites funĂ©raires, la tombe, offrandes et sacrifices aux dĂ©funts - L’organisation sociale et politique : Principales unitĂ©s sociales, les chefs, Intronisation d’un chef et les principaux dĂ©tenteurs de charges.
-  (II) Approche ethno-morphologique : Les "mère et enfant" du Mayombe et des rĂ©gions voisines, l’aspect formel, l’attitude de la mère, le corps, la tĂŞte, les tatouages, la coiffure, autres dĂ©tails de la parure, l’enfant, les "mère et enfant" portant une charge, les "mère et enfant" Ă  fonction magique, les sifflets, les cloches en bois, les trompes en ivoire, les tambours de bois, les attributs du pouvoir, les sceptres, les cannes, les chasse-mouches.
-  (III) Nature et fonction des Phemba (Problème d’origine : les auteurs) - Le contexte ethnographique, reprĂ©sentation, croyance : La femme dans la sociĂ©tĂ© Yombe, les mères de jumeaux, le sens du mot "Phemba", le sens du mot "Lemba" - ElĂ©ments de comparaison avec les ethnies voisines : les "mère et enfant" Vili, Les "mère et enfant" BembĂ©, Les "mère et enfant" Sundi, les "mère et enfant" Punu et Lumbo, Les "mère et enfant" TĂ©kĂ©.
-  (IV) Conclusion : Tableau synoptique des diffĂ©rents types de "mère et enfant".

 
 

 

... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 |...