ART PRIMITIF
ARTS PRIMITIFS / GENERALITES (58 )
AFRIQUE...
Afrique / Généralités (209 )
BĂ©nin (Dahomey) (3 )
Burkina Faso (15 )
Cameroun (1 )
CĂ´te d'Ivoire (27 )
Congo (Brazzaville/ZaĂŻre) (66 )
Gabon (7 )
Ghana (5 )
Madagascar (2 )
Mali (24 )
Niger (1 )
Nigéria (19 )
Sierra LĂ©one (1 )
Togo (1 )
Autres pays d'Afrique... (5 )
OCEANIE (64 )
ASIE...
Indonésie (5 )
Autres pays d'Asie... (5 )
AMERIQUES...
Amérique du nord (2 )
Amérique centrale (1 )
CATALOGUES DE VENTE...
Ventes françaises (5 )
Sotheby's (3 )
PUBLICATIONS / REVUES (6 )
 
 

 
 
Mali
 
 

SCHWEEGER-HEFEL A.

MASKEN UND MYTHEN

Sozialstrukturen des Nyonyosi und Sikomse in Obervolta

Wien 1980
Relié
Prix:  69,00 €
 

Ce superbe ouvrage "Masken und Mythen" qui a pour thème les masques et les mythes Ă  travers les structures sociales des Nyonyose et des Sikomse de Haute-Volta rĂ©uni 2 volumes sous emboitage pvc regroupant :
-  Un livre contenant le texte, agrĂ©mentĂ© de nombreux croquis et suivi d’un hors texte de 170 photos de terrain en noir et blanc.
-  Un portfolio de 136 croquis de masques.

DĂ©diĂ© au regrettĂ© Wilhelm Staude, cet ouvrage constitue une contribution exceptionnelle Ă  la connaissance des populations du Mogho (pays Mossi, Haute-Volta) d’une part, Ă  celle des masques africains d’autre part et dont le contenu traite successivement : les masques et leurs formes - la topographie du masque - les groupes de masques - l’analyse de la forme - les masques de famille - les tombes des Nyonyosi - les Nyonyosi et les Sikomse - le grade et fonction - le statut des femmes - les fĂŞtes et les cĂ©rĂ©monies - les danses et la musique - les autels et animaux sacrificiels - les masques des Sikomse - le masque dans le mythe - le masque dans la tradition orale - les Suku - le vocabulaire - le vocabulaire comparatif - les textes- les peintures du masque Nyonyosi - Les caractères de masque - les signes sur les diffĂ©rents masques - le "contenu" des signes - le caractère naturel : l’image de l’idĂ©e - les signes synonymes et homonymes - les combinaisons de signes - le lien avec les mythes - la comparaison avec les signes des Dogon et des Bambara - le style - les Ă©lĂ©ments de forme - les Ă©lĂ©ments structurels - les modifications formelles crĂ©atives - l’analyse de la forme : un moyen de trouver un plan structurel - l’analyse structurale des masques antilope - le modèle - le changement de style - la comparaison des masques et des vieilles sculptures de pierre.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [20/599]
Auteur(s)
:

Titre  :

MASKEN UND MYTHEN

Sozialstrukturen des Nyonyosi und Sikomse in Obervolta

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Verlag A. Schendl, Wien,  1980
Relié avec reliure d'éditeur Très bon Ă©tat , 2 vol. , 18.5 x 25.5 cm
ISBN 3-85 268-070-0
Contenu
: Contenu : biblio.
Vol. I : 480 p., 2 cartes, 54 tabl., 15 sch., 92 dess. n/b., + 68 p. dont 67 pl. n/b. avec 170 ill. n/b., — Vol.II : portfolio avec 136 pl. dess. n/b.,
Informations
 complémentaires
: Texte en allemand.
Poids 
: Poids : 2120 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état
Prix 
: 69,00 €
 

Ce superbe ouvrage "Masken und Mythen" qui a pour thème les masques et les mythes Ă  travers les structures sociales des Nyonyose et des Sikomse de Haute-Volta rĂ©uni 2 volumes sous emboitage pvc regroupant :
-  Un livre contenant le texte, agrĂ©mentĂ© de nombreux croquis et suivi d’un hors texte de 170 photos de terrain en noir et blanc.
-  Un portfolio de 136 croquis de masques.

DĂ©diĂ© au regrettĂ© Wilhelm Staude, cet ouvrage constitue une contribution exceptionnelle Ă  la connaissance des populations du Mogho (pays Mossi, Haute-Volta) d’une part, Ă  celle des masques africains d’autre part et dont le contenu traite successivement : les masques et leurs formes - la topographie du masque - les groupes de masques - l’analyse de la forme - les masques de famille - les tombes des Nyonyosi - les Nyonyosi et les Sikomse - le grade et fonction - le statut des femmes - les fĂŞtes et les cĂ©rĂ©monies - les danses et la musique - les autels et animaux sacrificiels - les masques des Sikomse - le masque dans le mythe - le masque dans la tradition orale - les Suku - le vocabulaire - le vocabulaire comparatif - les textes- les peintures du masque Nyonyosi - Les caractères de masque - les signes sur les diffĂ©rents masques - le "contenu" des signes - le caractère naturel : l’image de l’idĂ©e - les signes synonymes et homonymes - les combinaisons de signes - le lien avec les mythes - la comparaison avec les signes des Dogon et des Bambara - le style - les Ă©lĂ©ments de forme - les Ă©lĂ©ments structurels - les modifications formelles crĂ©atives - l’analyse de la forme : un moyen de trouver un plan structurel - l’analyse structurale des masques antilope - le modèle - le changement de style - la comparaison des masques et des vieilles sculptures de pierre.

 
 

 

SIDIBE S. / CALAME-GRIAULE G. / NDIAYE F.

NAAMION TAKANA

Au delà des masques. Afrikkalaisen Dogon-Heimon Elämänmuoto

cat.expo, Tampere (Finlande) : 21.10 - 21.12.1989
Tampere (Finlande) 1989
Broché
80 p. , 63 photos coul. , 3 plans, 3 cartes
Prix:  35,00 €

Réf. Tribal-youBooks  : [20/430]
Auteur(s)
:

Titre  :

NAAMION TAKANA

Au delà des masques. Afrikkalaisen Dogon-Heimon Elämänmuoto

Type d'ouvrage 
:Catalogue d'exposition
Tampere (Finlande) : 21.10 - 21.12.1989
Editeur  : PYYNIKINLINNA, Tampere (Finlande),  1989
Broché , , 22.5 x 25 cm
ISBN 951-96028-2-8
Contenu
: Contenu : 80 p., 63 photos coul., 3 plans, 3 cartes
4 figures, résumés
Informations
 complémentaires
: Texte bilingue : finlandais et français. Ouvrage Ă©puisĂ©.
Poids 
: Poids : 510 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état comme neuf
Prix 
: 35,00 €

 

ZAHAN D.

THE BAMBARA

Iconography of Religions VII, 2

Leiden 1974, édition originale, parution limitée
Broché
84 p., 27 ill. n/b , 51 photos n/b , 42 pl. n/b
Prix:  77,00 €
 

Les Bamana constituent le peuple le plus important du Mali, implantĂ© essentiellement dans l’ouest et le sud du pays. D’origine MandĂ©, ils ont aussi Ă©tĂ© appelĂ©s Bambara par les autres populations, nom adoptĂ© par les Français en 1898 ; mais les Bamana ne se sont jamais nommĂ©s de la sorte. Comme les Dogon, les Bamana ont rĂ©sistĂ© par le passĂ© Ă  l’islamisation et ont fondĂ© une sociĂ©tĂ© sur le modèle patrilinĂ©aire. Les Bamana sont culturellement très proches des MalinkĂ© et des SoninkĂ©. Les pratiques rĂ©ellement spĂ©cifiques aux Bamana sont celles de sacrifices animaux pratiquĂ©es sur des objets de pouvoir que sont les boli. L’art Bamana est essentiellement un art de masques. La sculpture est prĂ©sente dans une moindre mesure et est le produit de spĂ©cialistes que sont les forgerons. Les figurines semblent ĂŞtre liĂ©es Ă  Faro une dĂ©esse de l’eau, mère de l’humanitĂ© dans la version du mythe fondateur Bamana. Elle est associĂ©e Ă  Bemba (figure masculine) et serait l’Ă©quivalent du Nommo des Dogon. Comme ces derniers, les Bamana accorde une importance toute particulière Ă  la gĂ©mellitĂ©. Les sociĂ©tĂ©s d’initiation appelĂ©es Jow jouent un rĂ´le encore majeur dans la vie sociale et religieuse. Seules les sociĂ©tĂ©s Ntomo et Kore organisent des rites de passage, les autres associations sont de moins grande envergure.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [20/450]
Auteur(s)
:

Titre  :

THE BAMBARA

Iconography of Religions VII, 2

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : E. J. BRILL, Institute of Religious Iconography State University Groningen, Leiden,  1974
Broché , , in-4, 18.5 x 26 cm
ISBN 90 04 03963 5
Contenu
: Contenu : 84 p., 27 ill. n/b, 51 photos n/b, 42 pl.n/b, biblio.
légendes des planches,
Informations
 complémentaires
: édition originale, parution limitée
Ouvrage épuisé rare et recherché pour son étude thématique concernant les Bambara
Poids 
: Poids : 260 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état compte tenu de son ancienneté
Prix 
: 77,00 €
 

Les Bamana constituent le peuple le plus important du Mali, implantĂ© essentiellement dans l’ouest et le sud du pays. D’origine MandĂ©, ils ont aussi Ă©tĂ© appelĂ©s Bambara par les autres populations, nom adoptĂ© par les Français en 1898 ; mais les Bamana ne se sont jamais nommĂ©s de la sorte. Comme les Dogon, les Bamana ont rĂ©sistĂ© par le passĂ© Ă  l’islamisation et ont fondĂ© une sociĂ©tĂ© sur le modèle patrilinĂ©aire. Les Bamana sont culturellement très proches des MalinkĂ© et des SoninkĂ©. Les pratiques rĂ©ellement spĂ©cifiques aux Bamana sont celles de sacrifices animaux pratiquĂ©es sur des objets de pouvoir que sont les boli. L’art Bamana est essentiellement un art de masques. La sculpture est prĂ©sente dans une moindre mesure et est le produit de spĂ©cialistes que sont les forgerons. Les figurines semblent ĂŞtre liĂ©es Ă  Faro une dĂ©esse de l’eau, mère de l’humanitĂ© dans la version du mythe fondateur Bamana. Elle est associĂ©e Ă  Bemba (figure masculine) et serait l’Ă©quivalent du Nommo des Dogon. Comme ces derniers, les Bamana accorde une importance toute particulière Ă  la gĂ©mellitĂ©. Les sociĂ©tĂ©s d’initiation appelĂ©es Jow jouent un rĂ´le encore majeur dans la vie sociale et religieuse. Seules les sociĂ©tĂ©s Ntomo et Kore organisent des rites de passage, les autres associations sont de moins grande envergure.

 
 

 

ZAHAN D.

SOCIETES D’INITIATION BAMBARA

Le N’domo - Le Korè

Paris 1960, édition originale
Broché
440 p., 14 ill. n/b , 36 photos n/b , 34 dessins
Prix:  87,00 €
 

La prĂ©sente Ă©tude de cet ouvrage est consacrĂ©e essentiellement aux SociĂ©tĂ©s d’Initiation Bambara : le "n’domo" et le "korĂ©", confrĂ©ries auxquelles l’auteur nous fait part du rĂ©sultat du fruit de ses recherches effectuĂ©es en Afrique Occidentale et principalement dans le cercle de Segou, sans nĂ©gliger pour autant le reste du pays bambara. Dans ses investigations ethnographiques qui ont permis de rĂ©soudre des Ă©nigmes qu’aucun prĂ©dĂ©cesseur n’avait rĂ©ussi Ă  percer, Dominique Zahan nous en rĂ©vèle ainsi tous les aspects et secrets que les Bambara ont bien voulu expressĂ©ment autorisĂ©s Ă  divulguer. PĂ©nĂ©trĂ©s d’amour et de respect pour leur culture et devinant peut-ĂŞtre les changements profonds, susceptibles d’affecter les valeurs spirituelles de leur race, les Bambara ont acceptĂ©s ainsi de les faire consigner par Ă©crit, pour en assurer la pĂ©rennitĂ© ?

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [20/543]
Auteur(s)
:

Titre  :

SOCIETES D’INITIATION BAMBARA

Le N’domo - Le Korè

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Mouton & Co, Publishers, Le Monde d’Outre-Mer PassĂ© et PrĂ©sent - 1ère sĂ©rie - SĂ©ries VIII, Paris,  1960
Broché , , in-8, 16 x 24 cm
Contenu
: Contenu : 440 p., 14 ill. n/b, 36 photos n/b, 34 dessins, biblio.
10 figures dans le texte. XXIV planches d’illustrations photographiques. 1 grande carte dĂ©pliante in-fine. XXIV planches d’illustrations hors-texte en hĂ©liogravure. En annexe : Index des noms gĂ©ographiques. Index des noms propres. Index des animaux. Index des plantes. Correspondance entre noms latins et bambara des animaux et des plantes citĂ©s. Index analytique des matières. Index des auteurs citĂ©s. Table des figures. Documentation photographique.
Informations
 complémentaires
: édition originale
Ouvrage de rĂ©fĂ©rence Ă©puisĂ©, devenu rare et recherchĂ© pour son Ă©tude thĂ©matique concernant l’origine, la nature et la structure des confrĂ©ries Bambara ainsi que les us et les coutumes et leurs crĂ©ations artistiques.
Poids 
: Poids : 760 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état
Prix 
: 87,00 €
 

La prĂ©sente Ă©tude de cet ouvrage est consacrĂ©e essentiellement aux SociĂ©tĂ©s d’Initiation Bambara : le "n’domo" et le "korĂ©", confrĂ©ries auxquelles l’auteur nous fait part du rĂ©sultat du fruit de ses recherches effectuĂ©es en Afrique Occidentale et principalement dans le cercle de Segou, sans nĂ©gliger pour autant le reste du pays bambara. Dans ses investigations ethnographiques qui ont permis de rĂ©soudre des Ă©nigmes qu’aucun prĂ©dĂ©cesseur n’avait rĂ©ussi Ă  percer, Dominique Zahan nous en rĂ©vèle ainsi tous les aspects et secrets que les Bambara ont bien voulu expressĂ©ment autorisĂ©s Ă  divulguer. PĂ©nĂ©trĂ©s d’amour et de respect pour leur culture et devinant peut-ĂŞtre les changements profonds, susceptibles d’affecter les valeurs spirituelles de leur race, les Bambara ont acceptĂ©s ainsi de les faire consigner par Ă©crit, pour en assurer la pĂ©rennitĂ© ?

 
 

 

0 | 5 | 10 | 15 | 20