ART PRIMITIF
ARTS PRIMITIFS / GENERALITES (58 )
AFRIQUE...
Afrique / Généralités (214 )
Bénin (Dahomey) (3 )
Burkina Faso (17 )
Cameroun (3 )
C√īte d'Ivoire (28 )
Congo (Brazzaville/Za√Įre) (67 )
Gabon (7 )
Ghana (5 )
Madagascar (2 )
Mali (27 )
Niger (1 )
Nigéria (20 )
Sierra Léone (1 )
Togo (1 )
Autres pays d'Afrique... (5 )
OCEANIE (66 )
ASIE...
Indonésie (6 )
Autres pays d'Asie... (5 )
AMERIQUES...
Amérique du nord (2 )
Amérique centrale (1 )
CATALOGUES DE VENTE...
Ventes françaises (5 )
Sotheby's (3 )
PUBLICATIONS / REVUES (6 )
 
 

 
 
Sierra Léone
 
 

ZELLER R. / ABEGG E. / Dr. STAUB J.

JAHRBUCH DES BERNISCHEN HISTORISCHEN MUSEUMS IN BERN

Ethnographische Abteilung - XV. Jahrgang 1935

Bern 1936, édition originale, parution limitée
Broché
250 p. , 2 photos n/b , 41 pl. n/b , 12 dessins , 1 cartes
Prix:  69,00 €
 

Dans cet "Bulletin" : (N° XV /1935) consacr√© enti√®rement √† l’ethnologie des Mus√©e historiques bernois √† Berne, l’auteur le Dr Jules Staub contribue en grande partie √† la connaissance de la culture mat√©rielle des Mende de sierra Leone. Venus du Soudan entre le IIe et le XVIe si√®cle, les Mende organis√©es en chefferies traditionnelles croient en un dieu cr√©ateur (Ngevo). Leur religion est li√©e par d√©pendance √† la soci√©t√© du Poro, puissante association secr√®te charg√©e de l’initiation des gar√ßons. Les femmes disposent √©galement de leur propre soci√©t√© du nom de Sande, charg√©e de l’initiation des jeunes filles et de tout ce qu’elles doivent savoir avant le mariage. Ces soci√©t√©s servent √† initier et √©duquer les jeunes dans la connaissance et le respect des r√®gles sociales. Le masque le plus important de la soci√©t√© f√©minine Sande est le masque Bundu qui repr√©sente √† la fois les anc√™tres et la femme id√©ale. Ce masque est sculpt√© par des hommes qui sculptent en dehors du village, dans la brousse et il est port√© par des femmes. Ces masques Bundu ont un visage en forme de losange avec un front bomb√©, plac√© sous une haute coiffure de forme tr√®s √©labor√©e. Le visage √©merge d‚Äôun large cou pliss√© d‚Äôanneaux circulaires qui se superposent et √©voquent des plis adipeux symboles de prosp√©rit√©. La bouche est petite en signe d‚Äôob√©issance. Les masques sont noircis avec des feuilles d√©compos√©es, puis recouverts d‚Äôhuile pour avoir une belle patine luisante. Les masques Bundu ont une coiffure sophistiqu√©e, en effet une femme √† la coiffure √©bouriff√©e est consid√©r√©e comme folle ou immorale. Les masques Bundu paraissent lors de la sortie des adolescentes excis√©es de leur retraite foresti√®re au cours de leur initiation. Ces masques sugg√®rent des esprits propices √† la f√©condit√© et sont port√©s par des femmes plus √Ęg√©es ayant atteint un haut grade dans la soci√©t√© Sand√©. Le port du masque est un honneur. Les objets du quotidien ( bijoux, peignes, textiles, masques, m√©tiers √† tisser, etc) telles que l’attestent les 30 planches d’objets reproduites ici r√©v√®lent que m√™me dans leur quotidien, l’art √©tait pr√©sent √† tout instant.

 
 

Réf. Tribal-youBooks  : [56/399]
Auteur(s)
:

Titre  :

JAHRBUCH DES BERNISCHEN HISTORISCHEN MUSEUMS IN BERN

Ethnographische Abteilung - XV. Jahrgang 1935

Type d'ouvrage 
:Ouvrage généraliste ou thématique
Editeur  : Buchdruckerei K. J. Wyss Erben Aktiengesellschaft, Bern,  1936
Broché , , in-4, 17 x 24 cm
Contenu
: Contenu : 250 p., 2 photos n/b, 41 pl.n/b, 12 dessins, 1 cartes, biblio.
très nombreuses illustrations n/b, annexe,
Informations
 complémentaires
: édition originale, parution limitée
Ouvrage épuisé devenu fort rare et quasi introuvable, particulièrement intéressant et recherché des collectionneurs pour son étude thématique et approfondie sur la culture des Mende de Sierra Leone. Texte en allemand.
Poids 
: Poids : 760 g
Etat de l'ouvrage 
: Très bon état compte tenu de son ancienneté
Prix 
: 69,00 €
 

Dans cet "Bulletin" : (N° XV /1935) consacr√© enti√®rement √† l’ethnologie des Mus√©e historiques bernois √† Berne, l’auteur le Dr Jules Staub contribue en grande partie √† la connaissance de la culture mat√©rielle des Mende de sierra Leone. Venus du Soudan entre le IIe et le XVIe si√®cle, les Mende organis√©es en chefferies traditionnelles croient en un dieu cr√©ateur (Ngevo). Leur religion est li√©e par d√©pendance √† la soci√©t√© du Poro, puissante association secr√®te charg√©e de l’initiation des gar√ßons. Les femmes disposent √©galement de leur propre soci√©t√© du nom de Sande, charg√©e de l’initiation des jeunes filles et de tout ce qu’elles doivent savoir avant le mariage. Ces soci√©t√©s servent √† initier et √©duquer les jeunes dans la connaissance et le respect des r√®gles sociales. Le masque le plus important de la soci√©t√© f√©minine Sande est le masque Bundu qui repr√©sente √† la fois les anc√™tres et la femme id√©ale. Ce masque est sculpt√© par des hommes qui sculptent en dehors du village, dans la brousse et il est port√© par des femmes. Ces masques Bundu ont un visage en forme de losange avec un front bomb√©, plac√© sous une haute coiffure de forme tr√®s √©labor√©e. Le visage √©merge d‚Äôun large cou pliss√© d‚Äôanneaux circulaires qui se superposent et √©voquent des plis adipeux symboles de prosp√©rit√©. La bouche est petite en signe d‚Äôob√©issance. Les masques sont noircis avec des feuilles d√©compos√©es, puis recouverts d‚Äôhuile pour avoir une belle patine luisante. Les masques Bundu ont une coiffure sophistiqu√©e, en effet une femme √† la coiffure √©bouriff√©e est consid√©r√©e comme folle ou immorale. Les masques Bundu paraissent lors de la sortie des adolescentes excis√©es de leur retraite foresti√®re au cours de leur initiation. Ces masques sugg√®rent des esprits propices √† la f√©condit√© et sont port√©s par des femmes plus √Ęg√©es ayant atteint un haut grade dans la soci√©t√© Sand√©. Le port du masque est un honneur. Les objets du quotidien ( bijoux, peignes, textiles, masques, m√©tiers √† tisser, etc) telles que l’attestent les 30 planches d’objets reproduites ici r√©v√®lent que m√™me dans leur quotidien, l’art √©tait pr√©sent √† tout instant.